Nouvelle Commission de la société civile de l’OMS : renforcer le rôle des organisations de la société civile pour accélérer les progrès en matière de santé mondiale

L’OMS vient de créer la Commission de la société civile de l’OMS (en anglais), dont le Comité d’orientation a tenu la réunion inaugurale aujourd’hui à Genève. La Commission permettra, pour la toute première fois, de transmettre de manière plus structurée et systématique les avis et recommandations de la société civile à l’OMS sur les priorités sanitaires et les questions connexes. On sait que les organisations de la société civile ont toujours joué un rôle dans les changements en matière de santé publique. Si l’OMS collabore depuis longtemps avec ces organisations, la création de la Commission porte cette collaboration à un autre niveau.  

La réunion d’aujourd’hui a été ouverte par le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS, et a rassemblé les membres du Comité d’orientation (composé de 22 organisations de la société civile membres de la Commission, travaillant dans le domaine de la santé ou dans d’autres secteurs). La composition complète de la Commission sera annoncée dans les prochains jours. 

Savoir écouter et répondre 

La Commission a pour mandat de renforcer le dialogue et de favoriser la collaboration avec l’OMS et entre les organisations. Elle formulera également des recommandations pour épauler l’OMS dans son engagement, à tous les niveaux (mondial, régional et national), en faveur de la couverture sanitaire universelle (la santé pour tous) ainsi que des Objectifs de développement durable. En créant la Commission, le Directeur général entend répondre aux demandes de la société civile, qui souhaitait envisager des moyens plus efficaces et significatifs de collaboration avec l’OMS, en plus de ceux qui existent déjà.

« Notre expérience dans de nombreux domaines nous a appris qu’il est essentiel d’écouter et de répondre à ce que nous disent les communautés que nous servons, afin de relever comme il se doit les défis sanitaires auxquels ces communautés font face », a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS. « Nous avons créé la Commission de la société civile dans le but de rassembler des organisations de la société civile de tous horizons, afin qu’elles puissent nous faire part de leurs avis et coopérer avec nous et afin que nous puissions apprendre d’elles et nous inspirer de leurs idées. »

Rôle du Comité d’orientation

Le Comité d’orientation donnera l’orientation stratégique globale de la Commission dans son ensemble et dirigera l’élaboration de ses principaux résultats. Il transmettra également les avis et recommandations de la société civile dans le cadre d’un dialogue régulier avec le Directeur général et les hauts responsables de l’OMS.

Au cours de la réunion, le Directeur général de l’OMS a encouragé le Comité d’orientation à consulter tous les membres de la Commission et à fixer des priorités en fonction des informations recueillies. Il a également demandé des avis concernant l’élaboration d’une stratégie de coopération entre l’OMS et la société civile et concernant les principales priorités de l’Organisation qui seront fixées dans le prochain plan triennal, à savoir le 14ème Programme général de travail, qui sera approuvé par les États Membres en mai 2024 et orientera les travaux de l’Organisation entre 2025 et 2028…

Lire la suite…

Source: OMS

Retour a la page d’accueil…

Related Articles

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *