Maladies génétiques neuromusculaires: les mariages consanguins contrindiqués

ALGER – Les mariages consanguins, à l’origine de nombre de pathologies génétiques neuromusculaires, sont déconseillés afin d’éviter que celles-ci ne se transmettent aux descendances, a fait savoir, jeudi à Alger, la présidente l’Association Algérienne d’Eléctroneuromyographie (ENMG) et des maladies neuromusculaires, Dr Djamila Mahmoudi.

“Les mariages consanguins sont contrindiqués et à éviter, en cas d’existence de maladies génétiques neuromusculaires au sein de la famille”, a déclaré Dr Mahmoudi à l’APS, en marge du 3e colloque international sur les maladies neuromusculaires.

Elle a relevé à ce propos, qu'”en Algérie, nombre de pathologies du système neuromusculaire, acquises ou génétiques, sont dues au taux important des mariages consanguins”.

Parmi les maladies génétiques, elle a cité les myopathies, notamment la plus connue d’entre elles, la myopathie de Duchenne, caractérisée par une dégénérescence progressive de l’ensemble des muscles de l’organisme et considérée comme étant une maladie héréditaire rare…

Lire la suite…

Source: APS

Related Articles

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *