L’usine de production de cristaux d’insuline, devant être réalisée à Batna, est “l’unique en Afrique”

BATNA – L’usine de production de cristaux d’insuline, prévue dans la wilaya de Batna, est “l’unique en Afrique”, a souligné dimanche le ministre de l’Industrie et de la Production pharmaceutique, Ali Aoun, lors d’une visite d’inspection sur le terrain choisi à la cité Kechida (Batna) pour l’implantation de cette future unité relevant du groupe Saïdal.

L’Algérie “sera parmi les premiers pays africains à fabriquer ce produit”, a indiqué le ministre, ajoutant que “ce qui n’était qu’un rêve il y a une dizaine d’années, sera bientôt une réalité, bien matérialisée sur le terrain”.

S’agissant de la capacité de production de l’usine, estimée à 1.500 kg par an de cristaux d’insuline, M. Aoun a indiqué que les besoins de l’Algérie en insuline, en tant que produit fini, sont estimés à 500 kg ce qui permettra de destiner le reste à l’exportation.

Le ministre a également souligné que sa seconde visite à l’unité commerciale de Saïdal, à Batna, “reflète tout l’intérêt de (son) département pour le développement de l’industrie dans cette wilaya qui commence à s’imposer en tant que wilaya industrielle par excellence”, et “une impulsion à la fabrication de médicaments, et d’insuline en particulier”.

Il a insisté, à cette occasion, sur la nécessité d’entamer la réalisation de l’usine “avant le début du mois de juin prochain”, d’autant, a soutenu le ministre, que toutes les conditions sont réunies.

Il a souligné, à ce propos, que le démarrage de la production de ce produit “permettra le parachèvement de la chaîne de production d’insuline au niveau national, de la matière première jusqu’aux stylos à insuline”.

Selon les explications fournies au ministre par les responsables centraux et locaux du groupe Saïdal, la future usine de production de cristaux d’insuline, fruit d’un investissement de 13 millions de DA, à réaliser sur une superficie de 6.000 m2 près du siège de l’unité commerciale de l’entreprise, dans la zone industrielle de Kechida, aura une capacité de production de 1.500 kg par an de cristaux d’insuline.

Les travaux de réalisation de l’usine, qui générera 200 emplois à sa mise en service, seront entamés “au cours du premier semestre de cette année”, pour un délai de 36 mois, “avec un transfert total de technologie”, a-t-on assuré in situ.

M. Aoun avait entamé sa visite à Batna par l’inspection d’une usine de production de céramique, dans la commune de Fesdis, où il a longuement écouté des explications autour de l’activité de l’unité, les matières premières utilisées, ses capacités de production, ainsi que les pays vers lesquels le produit a été exporté.

Le ministre a remis, à cette occasion, l’autorisation définitive d’exploitation à l’opérateur ayant initié cette usine, avant de rappeler les instructions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, quant à la levée de tous les obstacles entravant les projets d’investissement.

Après avoir remis, à Oued Chaâba, une autorisation exceptionnelle d’exploitation au propriétaire de l’usine “Sariak Auto Handler-Baic” de production de véhicules motorisés, M. Aoun s’est rendu à Barika où il a inauguré une zone d’activités (Barika-2) et écouté un certain nombre de préoccupations soulevées par des investisseurs de la région.

Le ministre devait poursuivre sa visite à Batna en inspectant la zone industrielle de la commune d’Ain Yagout pour y inaugurer une unité de production de céramique.

Source: APS

Revenir à la page d’accueil…

Related Articles

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *