L’OMS organise le Cinquième Forum mondial sur les ressources humaines pour la santé

L’OMS organise le Cinquième Forum mondial sur les ressources humaines pour la santé du 3 au 5 avril 2023 à Genève (Suisse). Le Forum, qui est le plus grand rassemblement de professionnels, de décideurs et de partenaires multisectoriels du domaine de la santé, aura pour thème « Protéger et préserver les personnels de santé et d’aide à la personne et investir en leur faveur ».

Alors que la moitié du délai fixé pour réaliser les objectifs de développement durable sera bientôt atteint, et trois ans après le début de la pandémie de COVID-19, l’état de santé de la population et l’espérance de vie régressent.

Les systèmes de santé dépendent de la disponibilité, de l’accessibilité et de la qualité des personnels de santé. Pourtant, les pénuries chroniques de personnels de santé, le sous-investissement dans leur éducation et leur formation, ainsi que les bas salaires et l’inadéquation entre les stratégies d’éducation et d’emploi entraînent des problèmes majeurs. La pandémie a fait payer un lourd tribut aux personnels de santé : les derniers chiffres montrent qu’environ 50 % des personnels de santé et d’aide à la personne, qui étaient déjà confrontés à une surcharge de travail et se sentaient insuffisamment reconnus avant la COVID-19, ont connu l’épuisement professionnel en raison de la charge énorme de travail supplémentaire qui leur incombait.

« Le monde doit prendre des mesures urgentes pour protéger les personnels de santé et investir en leur faveur dans tous les pays. Les personnels de santé ont besoin d’une rémunération et de conditions de travail décentes », a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS. « L’OMS appelle tous les pays à investir davantage dans la formation et l’emploi des personnels de santé afin de répondre aux besoins de leur population et aux exigences de leur système de santé. Cela nécessite un leadership politique dans tous les secteurs, pas seulement dans la santé »…

Lire la suite…

Source: OMS

Related Articles

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *