L’OMS fête son 75e anniversaire et appelle à l’équité en santé face à des menaces sans précédent

Le Directeur général appelle les gouvernements et les dirigeants à prendre des mesures et à investir pour protéger les personnels de santé et d’aide à la personne qui sont à l’avant-garde de la riposte aux urgences sanitaires et climatiques.

Le 7 avril 2023, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) fêtera son 75e anniversaire aux côtés de ses 194 États Membres et d’autres partenaires en appelant à relancer l’action en faveur de l’équité en santé.

Il y a soixante-quinze ans, au lendemain de la guerre la plus meurtrière et la plus destructrice de l’histoire de l’humanité, entrait en vigueur la Constitution de l’Organisation mondiale de la Santé : un traité entre les nations du monde, qui ont affirmé que la santé n’était pas seulement un droit humain fondamental, mais qu’elle était fondamentale aussi pour la paix et la sécurité.

Au cours des soixante-quinze ans qui se sont écoulés depuis, des progrès extraordinaires ont été accomplis dans la protection des populations contre les maladies et la destruction, notamment l’éradication de la variole, la diminution de 99 % de l’incidence de la poliomyélite, les millions de vies sauvées grâce à la vaccination des enfants, la baisse de la mortalité maternelle et l’amélioration de la santé et du bien-être de millions d’autres personnes.

« L’histoire de l’OMS montre ce qu’il est possible d’accomplir quand les nations s’unissent dans un but commun », a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS. « Nous avons de quoi être fiers, mais encore beaucoup de travail à faire pour réaliser notre projet fondateur : que chacun puisse jouir du meilleur état de santé qu’il est capable d’atteindre. Nous restons confrontés à de profondes inégalités dans l’accès aux services de santé, à des brèches majeures dans les défenses mondiales contre les urgences sanitaires, et aux menaces que représentent les produits nocifs pour la santé et la crise climatique. Nous ne pouvons relever ces défis mondiaux que par la coopération mondiale. »

Pour relever ces défis, l’OMS exhorte les pays à prendre de toute urgence des mesures pour protéger, soutenir et développer le personnel de santé, à titre de priorité stratégique. Les investissements consacrés à l’éducation, aux compétences et à des emplois décents dans le domaine de la santé doivent être considérés comme prioritaires pour répondre à la demande de soins de santé qui augmente rapidement et éviter la pénurie prévue de 10 millions d’agents de santé d’ici 2030, principalement dans les pays à revenu faible ou intermédiaire…

Lire la suite…

Source: OMS

Related Articles

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *