L’OMS certifie que l’Azerbaïdjan et le Tadjikistan sont exempts de paludisme

Au total, 42 pays ou territoires ont obtenu le statut de pays exempts de paludisme

L’Azerbaïdjan et le Tadjikistan ont été certifiés par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) comme ayant éliminé le paludisme sur leur territoire. Cette certification est le fruit des efforts soutenus menés depuis près d’un siècle par les deux pays pour éradiquer la maladie.

« Les populations et les gouvernements de l’Azerbaïdjan et du Tadjikistan ont travaillé d’arrache-pied pour éliminer le paludisme », a déclaré le Directeur général de l’OMS, le DTedros Adhanom Ghebreyesus. « Leur succès apporte de nouveau la preuve qu’avec les ressources et l’engagement politique nécessaires, l’élimination du paludisme est possible. J’espère que d’autres pays pourront tirer parti de leur expérience. »

La certification de l’élimination du paludisme correspond à la reconnaissance officielle par l’OMS du statut de pays exempt de paludisme. La certification est accordée lorsqu’un pays a démontré – moyennant des données probantes rigoureuses et fiables – que la chaîne de transmission autochtone du paludisme par les moustiques Anopheles a été interrompue à l’échelle nationale depuis au moins les trois dernières années consécutives. Un pays doit également démontrer sa capacité à empêcher le rétablissement de la transmission.

« La réussite de l’Azerbaïdjan et du Tadjikistan a été possible grâce à un investissement soutenu et au dévouement du personnel de santé, ainsi qu’à une prévention ciblée, une détection et un traitement précoces de tous les cas de paludisme. « La Région européenne de l’OMS a fait deux pas supplémentaires sur la voie qui mène au statut de première Région au monde à être totalement exempte de paludisme”, a déclaré le DHans Henri P. Kluge, Directeur régional de l’OMS pour l’Europe.

L’Azerbaïdjan a détecté son dernier cas de paludisme à Plasmodium vivax (P. vivax) transmis localement en 2012 et le Tadjikistan en 2014. Avec l’annonce d’aujourd’hui, ce sont désormais 41 pays et un territoire au total qui ont été certifiés exempts de paludisme par l’OMS, dont 21 pays de la Région européenne.

Investir dans la couverture sanitaire universelle et la lutte contre le paludisme

Les efforts de lutte contre le paludisme en Azerbaïdjan et au Tadjikistan ont été renforcés grâce à une série d’investissements et de politiques de santé publique qui ont permis aux gouvernements, au fil du temps, d’éliminer la maladie et de conserver le statut de pays exempt de paludisme…

Lire la suite…

Source: OMS

Related Articles

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *