Le SAGE met à jour les orientations relatives à la vaccination contre la COVID-19

À l’issue de sa réunion qui s’est tenue du 20 au 23 mars, le Groupe stratégique consultatif d’experts sur la vaccination (SAGE) de l’OMS a révisé la feuille de route pour l’établissement des priorités concernant l’utilisation des vaccins anti-COVID-19, afin de tenir compte de l’impact d’Omicron et de l’immunité élevée de la population résultant de l’infection et de la vaccination.

La feuille de route s’inscrit dans la continuité de la priorité accordée par le SAGE à la protection des populations les plus exposées au risque de décès et de forme sévère dus à l’infection par le SARS-CoV-2 et au maintien de systèmes de santé résilients. Elle prend désormais en compte le rapport coût-efficacité de la vaccination contre la COVID-19 pour les personnes à faible risque – à savoir les enfants et les adolescents en bonne santé – par rapport à d’autres interventions sanitaires. La feuille de route comprend également des recommandations révisées sur les doses de rappel supplémentaires et les intervalles entre les doses de rappel. Le rôle des vaccins actuels contre la COVID-19 dans la réduction des affections post-COVID est également pris en compte, mais les données disponibles sur l’étendue de l’impact des vaccins dans ce domaine ne sont pas concordantes.

« Mise à jour pour refléter le fait qu’une grande partie de la population est vaccinée ou a déjà contracté la COVID-19, ou les deux, la feuille de route révisée réitère l’importance de vacciner les personnes toujours exposées au risque de développer une forme sévère de la maladie, principalement les personnes âgées et celles présentant des maladies sous-jacentes, y compris avec des doses de rappel supplémentaires », a déclaré la présidente du SAGE, la Dre Hanna Nohynek. « Les pays doivent tenir compte de leur propre contexte dans leur décision de continuer ou non à vacciner les groupes à faible risque, comme les enfants et les adolescents en bonne santé, sans compromettre les vaccins systématiques qui sont cruciaux pour la santé et le bien-être de cette tranche d’âge. »…

Lire la suite…

Source: OMS

Related Articles

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *