Le ministre de la santé reçoit l’ambassadeur d’Egypte en Algérie

ALGER – Le ministre de la Santé, Abdelhak Saihi a reçu, jeudi soir, l’ambassadeur de la République arabe d’Egypte en Algérie, Mokhtar Gamil Tawfik Warida, a indiqué vendredi un communiqué du ministère.

Lors de cette rencontre, les deux parties ont exprimé “la volonté des gouvernements des deux pays d’établir des relations de partenariat et de coopération dans divers domaines qui soient au service de l’intérêt bilatéral, notamment en matière de situations d’urgences et d’épidémies, en œuvrant à renforcer et à intensifier les visites et les rencontres entre les experts des deux pays afin d’échanger les points de vue”.

Le ministre de la Santé a préconisé “le renforcement de la coopération bilatérale en matière d’échange d’expertises et d’expériences, outre l’échange de visites entre les missions médicales des deux pays”, soulignant “la nécessité d’oeuvrer à développer les partenariats notamment dans le domaine de la fabrication des équipements médicaux et de l’industrie pharmaceutique auxquelles l’Algérie accorde une grande importance”.

M. Saihi s’est dit convaincu que ce partenariat “connaîtra un bond qualitatif à la faveur des ponts de coopération et de partenariat établis entre les deux pays, à travers la réactivation de la convention signée entre les deux pays en 2016 dans le domaine de la gestion hospitalière, de l’échange d’expertises et des soins médicaux”.

Au cours de cet entretien, le ministre a salué “la proposition de la République arabe d’Egypte de créer l’Agence arabe du médicament, lors de la réunion du bureau exécutif du Conseil des ministres arabes de la santé en Algérie”, soulignant que “ce type de projets profitables aux pays arabes et africains, revêt une importance majeure dans la réalisation et la concrétisation de l’action arabe commune notamment dans le domaine de la fabrication des médicaments”.

Pour sa part, l’ambassadeur égyptien a exprimé “la disposition de son pays à établir un partenariat solide et à renforcer les relations bilatérales entre les deux pays”, souhaitant que la coopération dans le domaine de la santé connaisse “une forte impulsion à l’avenir”.

Les deux parties ont également examiné les voies et moyens de développer les relations de coopération entre les deux pays frères dans les domaines de la santé, afin de réaliser un partenariat mutuellement bénéfique et de consolider la coopération arabe”.

Source: APS

Revenir à la page d’accueil…

Related Articles

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *