Industrie: Aoun appelle les cadres du ministère au renforcement de la production locale en 2024

ALGER – Le ministre de l’Industrie et de la Production pharmaceutique, Ali Aoun, a appelé mardi à Alger, les cadres de son ministère à renforcer et à diversifier la production locale en 2024, d’autant que l’Algérie dispose de tous les atouts lui permettant de devenir un pôle économique industriel par excellence, indique un communiqué du ministère.

M. Aoun a donné ces orientations lors d’une réunion qu’il a tenue avec les directeurs centraux et les cadres du ministère pour leur adresser ses vœux à l’occasion de la nouvelle année. La réunion a été également consacrée à la définition de la stratégie et des objectifs du ministère de l’Industrie et de la Production pharmaceutique pour l’année en cours.

A cette occasion, le ministre a affirmé que le secteur de l’industrie, en 2023, était “riche en réalisations”. Cependant, poursuit-il, “plusieurs orientations doivent être suivies en 2024 conformément aux instructions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune”.

A ce propos, M. Aoun a estimé qu’il n’était pas facile d’ériger l’industrie en un secteur pionnier dans plusieurs domaines sans identifier les problèmes majeurs auxquels est confronté le secteur dans le souci d’y remédier.

A cet effet, le ministre a instruit les cadres notamment pour “renforcer toutes les filières à valeur ajoutée générée par les opérations de production et les industries manufacturières”.

Le ministre a également appelé à l’intensification des réunions avec les directeurs et les cadres et au renforcement des filières industrielles en mettant en place des mécanismes spéciaux au niveau du ministère.

Concernant le secteur de la Production pharmaceutique, M. Aoun a souligné la nécessité “d’intensifier la surveillance et les opérations d’inspection au niveau de toutes les filiales”.

Le ministre a également appelé tout un chacun à redoubler d’efforts dans le but d’atteindre l’objectif escompté consistant en la contribution du secteur de l’industrie à la relance économique, dont les contours ont été tracés durant l’année écoulée, outre le renforcement et la diversification de la production locale dans tous les domaines afin de couvrir le marché national et d’aller de l’avant vers l’importation pour la diversification des importations hors hydrocarbures, d’autant que l’Algérie dispose de tous les atouts lui permettant de devenir un pôle économique industriel par excellence”, conclut le communiqué.

Source: APS

Revenir à la page d’accueil…

Related Articles

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *