EHU d’Oran: 250 greffés rénaux de l’Ouest suivis au service de néphrologie

ORAN – Le service de néphrologie de l’Etablissement hospitalier universitaire (EHU) “1er novembre” d’Oran prend en charge 250 greffés rénaux de toute la région Ouest, qui viennent pour bénéficier d’un suivi médical après leurs greffes, a indiqué la cheffe de ce service, Pr Zerdouni Faiza.

“En effet, un greffé rénal est suivi tout au long de sa vie après la transplantation”, a déclaré Pr Zerdouni, ajoutant que “son service est l’un des rares dans la région Ouest à assurer le suivi de cette catégorie de malades”.

“Un greffé rénal nécessite une prise en charge spécialisée” , a-t-elle dit, précisant que “les structures de santé qui ne disposent pas de services spécialisés refusent de prendre une charge un greffé, même s’il s’agit d’une simple fièvre”.

Ainsi, les greffés rénaux reviennent à l’EHU pour leur suivi médical régulier, mais aussi pour des soins et des consultations pour différents problèmes de santé.

Le service de néphrologie est également impliqué dans la greffe rénale, lancée en 2013, avec des arrêts et des perturbations. Cette activité a récemment été relancée, sous l’égide de l’Agence nationale des greffes d’organes (ANG), avec une volonté de pérenniser l’activité, a-t-on rappelé.

“Dans notre service, nous nous occupons du malade, dès le début de sa maladie rénal, avant son passage à l’hémodialyse et après. Si la transplantation est possible, nous nous occupons de la préparation des couples donneurs-receveurs, avant la chirurgie, et nous les prenons en charge toute leur vie après la chirurgie”, a expliqué la  même source.

Source: APS

Revenir a la page d’accueil…

Related Articles

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *