Des experts préconisent des mesures répressives contre la commercialisation abusive de préparations pour nourrissons dans la nouvelle série de la revue The Lancet

Les stratégies de commercialisation employées par l’industrie de la préparation pour nourrissons sont abusives et des mesures répressives urgentes sont nécessaires pour lutter contre les informations trompeuses et l’ingérence politique, selon une nouvelle série de trois articles publiés aujourd’hui dans la revue The Lancet (en anglais). Selon la série d’articles, l’influence de l’industrie, notamment le lobbying contre les mesures vitales de soutien à l’allaitement maternel, met gravement en péril la santé et les droits des femmes et des enfants.

 « Ces nouveaux travaux de recherche mettent en évidence le vaste pouvoir économique et politique des grandes entreprises de préparations pour nourrissons, ainsi que les graves échecs des politiques publiques qui empêchent des millions de femmes d’allaiter leurs enfants », a déclaré le Professeur Nigel Rollins, Scientifique à l’OMS et auteur d’un article sur la commercialisation des préparations pour nourrissons. « Des mesures doivent être prises dans différents domaines de la société pour mieux aider les mères à allaiter aussi longtemps qu’elles le souhaitent, parallèlement aux efforts visant à lutter une fois pour toutes contre la commercialisation abusive de préparations pour nourrissons »…

Lire la suite…

Sources : https://www.who.int/

Related Articles

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *