Cancers en milieu professionnel: mettre en place un dispositif efficace de dépistage précoce

OUARGLA – Les participants à un séminaire régional sur la prévention des cancers en milieu professionnel, tenu, mardi à Ouargla, ont plaidé pour la mise en place d’un dispositif “efficace” de dépistage précoce.

Des intervenants, pour la plupart des experts et des praticiens en médecine de travail et de prévention, ont mis en avant l’importante de la mise en place d’un dispositif efficient en vue du dépistage précoce des cancers en milieu professionnel et leur prévention, par la définition des causes de la maladie et l’échange d’expériences entre les partis concernées.

Dans son intervention, le directeur central de la prévention des accidents de travail et des maladies professionnelles à la Caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés, Djamel Mettari, a évoqué la mission de cet organisme dans la mise en œuvre de la stratégie nationale de prévention des dangers professionnels pour sécuriser la vie en milieu professionnel, assurer un environnement de travail sain et ancrer une culture préventive.

Le rôle de la Caisse dans la sensibilisation des employeurs et patronats sur la déclaration des travailleurs malades et les voies devant permettre d’éviter les accidents pouvant nuire à la vie des travailleurs, a également été abordé par l’intervenant.

Selon M. Mettari, bien que le milieu professionnel dénombre des cas de cancer, la direction de prévention à la CNAS a signalé une “faible déclaration” de ces cas.

Pour sa part, Dr Ouagguedi Amara, médecin de travail, a appelé à mettre la lumière sur les facteurs à l’origine des cancers en milieu professionnel, de revoir la nomenclature de ces maladies au niveau de la caisse, mis à jour en 1996, pour une meilleure prise en charge médicales des patients.

Cette rencontre régionale a été riche en communications et exposés ayant trait notamment aux cancers en milieu professionnel, aux phases de déclaration de ces maladies, aux facteurs de risque et à la mission de la CNAS dans le système de prévention des risques professionnels.

Initiée par la CNAS, en coordination avec l’association algérienne de médecine du travail, cette rencontre s’est déroulée en présence du doyen de la faculté de médecine de l’Université Kasdi Merbah d’Ouargla (UKMO), de praticiens, de représentants d’organismes chargés de la prévention, de syndicalistes et cadres de la santé et de membres de la société civile.

Source: APS

Revenir à la page d’accueil…

Related Articles

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *