Aoun: faciliter les mesures d’inscription des nouveaux médicaments et leur contrôle dans les délais impartis

ORAN – Le ministre de l’Industrie et de la Production Pharmaceutique Ali Aoun a insisté lundi à Oran sur la nécessité de faciliter les mesures d’enregistrement des nouveaux médicaments et leur contrôle, dans les délais impartis.

Supervisant l’inauguration de l’annexe régionale de l’Agence nationale des produits pharmaceutiques, dans la commune de Bir El-Djir, baptisée au nom du Moudjahid défunt Benyoucef Benkhedda, à l’occasion de la commémoration du 63e anniversaire des manifestations du 11 décembre 1960, le ministre a mis l’accent sur “l’importance du respect des délais accordés aux investisseurs et producteurs de médicaments pour l’enregistrement des nouveaux médicaments et leur contrôle”.

Il a ajouté: “Il n’est pas acceptable de conserver un dossier plus d’un mois pour l’enregistrement et le contrôle des médicaments et aucune excuse ne peut être acceptée pour restreindre les services fournis par l’annexe régionale de l’Agence nationale des produits pharmaceutiques aux investisseurs et producteurs de médicaments”.

En marge de l’inauguration de cette infrastructure, des conventions ont été signées entre l’Agence Nationale des produits Pharmaceutiques et les universités d’Oran 1, d’Alger 1 et de Tlemcen pour effectuer des stages de formation au profit des étudiants en pharmacie, biologie et chimie, ainsi que pour échanger des expériences et mener des recherches.

A noter que l’annexe située à proximité de l’Etablissement hospitalier universitaire (EHU) 1er novembre 1954  comprend un bloc administratif, des laboratoires et d’autres services, tels que les services physico-chimiques, pharmaceutiques et microbiologiques.

Source: APS

Revenir à la page d’accueil…

Related Articles

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *